jeudi 10 mars 2016

Meissa blouse

J'aime coudre.

En même temps, pour tenir un blog de couture, c'est plutôt une bonne nouvelle.

Mais avant de pouvoir coudre un modèle. Il faut choisir le patron. Jusque là, rien de grave, si ce n'est les achats compulsifs de patrons, sans parler des tissus qui finissent par nourrir ZE stock. Mais bon... Toute couturière qui se respecte se reconnaitra dans ces lignes. Je ne suis pas un cas isolé, loin de là.


Une fois en possession du patron, il faut le recopier (oui, je ne découpe pas mes patrons. Je les recopie...) C'est une activité qui ne me réjouit pas. Je dois être plutôt motivée pour m'y mettre.

Il faut ensuite passer à l'étape découpage... Je sens alors une chape de plomb tomber sur moi. Le découpage, ce n'est pas mon truc. Autant avec du tissu, ni une , ni deux, je m'y mets, autant sur du papier... bof. Rien de motivant (si ce n'est l'idée d'avoir ensuite des pièces de papier à reporter sur mon tissu).
http://ilmioblogcouture.blogspot.it


http://ilmioblogcouture.blogspot.it



Mais alors là... Comble du comble avec ce patron Papercut Patterns... En plus de la corvée du découpage des pièces, j'ai dû découper le livret(???) et puis, tenez vous bien, le PLIER en une sorte d'accordéon pour le constituer... Bref, ceci a achevé toute mon énergie de l'après midi. Décidée à couper une toile pour cette Meissa blouse pour déterminer ma taille, je renonce et remets cela à plus tard. Abattue!!

Le lendemain je valide la toile et me lance dans la coupe du tissu, un chambray plutôt foncé retrouvé dans ZE Stock.
Avec une extrême minutie je procède au découpages pièces, puis assemblage des pièces.
Me voilà arrivée à l'étape fatidique du col. Je suis toujours en mode doucement mais surement, je prends alors le temps de chercher des infos complémentaires au livret de Papercut et je trouve un pas à pas hyper clair et détaillé sur la pose de ce col ici
Et je dois dire que, si cette étape me faisait peur, je m'en suis bien sortie et, tout compte fait cela n'est pas si terrible!
http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it





Le reste procède sans encombres. Une vraie partie de plaisir (même les boutonnières avec ma Rolls de MAC). Le fait que les empiècements des épaules soient complètement doublés avec des coutures invisibles rend hyper bien et du coup, aucune couture ne gratte. C'est appréciable et tellement, mais tellement joli...

Alors si j'ai vraiment râlé sur les premières étapes, je dois dire que j'ai adoré coudre cette chemise et je craquerais bien tous les jours pour la mettre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Google+ Followers

Une erreur est survenue dans ce gadget